Qu’en savez-vous ?..

Est-ce que Jeanne d’Arc entendait des voix ? Et si oui que lui disaient-elles ?…
Tout ce que nous en savons, c’est l’évêque Cauchon, procureur au procès de Jeanne qui nous l’a soufflé.
A-t-il inventé cette Jeanne visitée par les anges ? Est-ce la cour de France qui a choisi d’utiliser une mystique pour rendre confiance à son peuple désespéré ?
Comment être sûr ? Eh bien… on ne peut pas !                                                       « Qu’est-ce que l’histoire, sinon une fable sur laquelle tout le monde s’accorde ? »
(Napoléon Bonaparte)
« Croire à l’histoire officielle, c’est croire des criminels sur parole ! »
(Simone Weil)

La saga des Souriants continue


Après le tome  premier, « Les Larmes de Pierre », le tome deux de la trilogie de Fabrice Daimler  vous emmènera encore plus loin dans l’espace, dans le temps, dans l’inimaginable, dans l’inconcevable !..

« Le Concile de Médine » vous emportera dans la chine de Mao, dans les montagnes sacrées des indiens Lakota, sur les falaises de la pointe bretonne, dans les vallées d’Afghanistan, au cœur de Londres…
Les Souriants conduisent leur mission au milieu des dangers, certains temporels, d’autres éternels…
Retrouveront-ils la trace de Picasso, dont la mémoire absolue est tellement nécessaire à leur entreprise ?

« Le Concile de Médine », de Fabrice Daimler
Dans toutes les bonnes librairies à partir dès le printemps 2018.

Le roman subversif a enfin son éditeur


À vous qui entrez ici, tout est permis !
Les éditeurs sont aujourd’hui terrorisés à l’idée de déplaire à telle ou telle catégorie de lecteurs, à tel ou tel pouvoir, bancaire, politique, religieux…
Aux Éditions du Malin, rien ne vient entraver la liberté de création, sur quel que sujet que ce soit.
Notre devise pourrait être :
« toute vérité est bonne à dire. Y compris, si elle est fausse… »
A fortiori si elle est fausse !
Après tout, nous ne publions que des romans.